Prêter La Liberté à la Chine ?

delacroix_la_liberte_guidant_le_peuple_344_0

La Liberté guidant le peuple de Delacroix, le tableau français emblématique partira-t-il en Chine? C’est le souhait du ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. Mais il ne semble pas être partagé par le directeur du Louvre Jean-Luc Martinez, une position que soutiendrait la ministre de la Culture Aurélie Filippetti.

 delacroix_la_liberte_guidant_le_peuple_344_0

C’est l’une des peintures françaises les plus connues en Chine : La Liberté guidant le peuple y figure dans tous les manuels scolaires. Le tableau peint par Delacroix en 1830 faisait en fait partie d’un ensemble d’œuvres que la France prêterait à la Chine à l’occasion du cinquantième anniversaire de la République populaire. Une commémoration riche de quelque 380 évènements culturels auxquels la France participe.

Cet anniversaire sera aussi ponctué de rendez-vous économiques : quelque 500 petites et moyennes entreprises françaises seront ainsi présentes en octobre prochain à la Foire de Chengdu. Tout cela sur fond de visite du président chinois Xi Jinping en France au printemps 2014.

Mais les raisons diplomatiques du Quai d’Orsay ne sont pas celles du Louvre que soutient la ministre de la Culture Aurélie Filippetti. En effet, Jean Luc Martinez, le président du musée, est opposé au déplacement de cette œuvre fragile qui vient tout juste d’intégrer le musée parisien après un an au Louvre-Lens où elle a été d’ailleurs graffitée par une déséquilibrée, une agression heureusement vite réparée. Par ailleurs le coût du transport du tableau est bien sûr dantesque. Alors entre les souhaits du Quai d’Orsay et ceux du ministère de la Culture, c’est l’Élysée qui tranchera. Affaire à suivre.

Leave a Reply