Intermittents: pourquoi la grève est partie pour durer

Les intermittents ont reconduit ce dimanche la grève qui paralyse le 28e Printemps des Comédiens à Montpellier depuis son ouverture mardi, malgré la nomination par le gouvernement d’un médiateur, le député PS Jean-Patrick Gilles. Le personnel salarié et les équipes artistiques ont voté à 86% pour la poursuite de ce mouvement destiné à protester contre la nouvelle convention d’assurance chômage, entraînant l’annulation de cinq nouveaux spectacles, selon les organisateurs de ce premier grand festival de la saison.

« Depuis mardi 3 juin, la grève était reconduite chaque jour pour une durée de 24 heures. Or la nomination par Manuel Valls d’un médiateur ne constitue pas une réponse adaptée au regard de la situation de fragilité et d’urgence dans laquelle se trouvent les salariés intermittents et précaires, et leurs outils de travail. En conséquence, la prolongation de la grève a été votée ce jour pour une durée de 48 heures », déclarent les grévistes dans un communiqué.


En savoir plus sur : http://www.lexpress.fr/culture/intermittents-pourquoi-la-greve-est-partie-pour-durer_1549605.html#C4YkPKgZ746fGu6X.99

Leave a Reply