Piratage audiovisuel en 2013 : +15,8%

L’association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa), présidée par Nicolas Seydoux a dévoilé les chiffres de la piraterie à travers la première étude réalisée en fonction des trois protocoles peer to peer (P2P), téléchargement direct (DDL) et streaming. Réalisée par Médiamétrie, avec Trident Media Guard (TGM) et le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), elle donne une vision plus fine de l’utilisation en France des sites de vidéos illégales sur Internet. Cette étude s’appuie sur 281 sites pirates suivis par l’Alpa depuis 2008. En 2013, 13,2 millions d’internautes, soit un sur trois, a consulté chaque mois des sites pirates, soit 15,8% de plus qu’en 2009.

« Ces chiffres éclairent d’une lumière crue l’importance du téléchargement illicite en France. Ils expliquent notamment l’augmentation brutale de l’utilisation des ordinateurs, support privilégié du streaming, au détriment des téléviseurs, support privilégiés de l’offre légale. Ces pratiques, qui n’intègrent pourtant pas l’utilisation des téléphones mobiles et des tablettes pour lesquels les organismes concernés ne sont pas, en l’état, capables de mesurer l’utilisation illicite, mettent en péril l’ensemble du financement de la création audiovisuelle », Précise l’Alpa.

Source : Ecran Total de la semaine 28 – du 9 au 15 juillet 2014

Leave a Reply