Tiken Jah Fakoly chante l’unité de l’Afrique et la met en pratique

Parmi les 40 artistes programmés du 23 au 26 juillet au Garance Reggae Festival, à Bagnols-sur-Cèze dans le Gard, Tiken Jah Fakoly est certainement le plus qualifié en organisation de spectacles. Depuis trois ans, le chanteur de reggae ivoirien propose, début janvier, un festival à Odienné, son village natal, dans le nord de son pays.

Faire venir les camions de sonorisation depuis Abidjan sur des routes cabossées, accueillir douze mille spectateurs pas toujours disciplinés, il connaît. Alors, il comprend les difficultés de Garance, la société de production qui organise depuis 1989 ce festival de reggae en France. Gérante de l’Elysée Montmartre, salle parisienne qui a pris feu en mars 2011, l’entreprise a été mise en liquidation judiciaire. Le festival de reggae a cependant survécu dans le sud de la France.

HUITIÈME ALBUM, « DERNIER APPEL »

Tiken Jah Fakoly, qui y a joué à la fin des années 1990 quand il se déroulait encore au Palais omnisports de Bercy, à Paris, sera une de ses têtes d’affiche vendredi 25 juillet. « Ce festival, c’est l’ambassadeur du reggae en France », martèle-t-il.

Source : http://www.lemonde.fr/culture/article/2014/07/23/tiken-jah-fakoly-chante-l-unite-de-l-afrique-et-la-met-en-pratique_4461428_3246.html

Leave a Reply