Le CSA juge néfaste les recommandations de Netflix

« La télévision sur mesure fait peser une menace sur le modèle que nous défendons : celui d’un audiovisuel qui soit un lien social favorisant la diversité culturelle et le pluralisme politique. » La mise en garde semble sévère, mais elle est assumée par Olivier Schrameck, le président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA).

Pour le régulateur, l’essor de la télévision à la demande, dont Netflix est un acteur, risque de rendre inopérant le système français de soutien à la création et, au-delà, pose un réel problème politique.

M. Schrameck dit craindre une télévision qui devienne un « bien deconsommation taillé en fonction de votre personnalité supputée », des goûts passés, des caractéristiques socioprofessionnelles, voire des habitudes d’achat : un système « en silo » qui favorise « l’enfermement », un « prolongement de l’espace privé » et non plus « une fenêtre qui vous confronte à des réalités nouvelles ». « Les opérateurs comme Netflix ont une logique individuelle, différente de la nôtre, collective », ajoute le président du CSA, qui affirme ne pas juger mais défendre ses missions de régulateur.

A lire sur http://www.lemonde.fr/economie/article/2014/09/13/les-algorithmes-qui-analysent-les-usages-suscitent-un-grand-debat_4486954_3234.html

Leave a Reply