Rendez-vous le 23 mai pour les Molières !

moliere

Et les nommés sont :

Molière du Théâtre privé

– Fleur de Cactus, de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy, mise en scène Michel Fau, Théâtre Antoine.

– Les Cavaliers, d’après Joseph Kessel, mise en scène Eric Bouvron et Anne Bourgeois, Théâtre La Bruyère.

– L’Être ou pas, de Jean-Claude Grumberg, mise en scène Charles Tordjman, Théâtre Antoine.

– Qui a peur de Virginia Woolf ? de Edward Albee, mise en scène Alain Françon, Théâtre de l’Oeuvre.

 

Molière du Théâtre public

– 20 000 lieues sous les mers, d’après Jules Verne, mise en scène Christian Hecq et Valérie Lesort, Théâtre du Vieux Colombier.

– Ça ira (1) fin de Louis, de et mise en scène Joël Pommerat, Théâtre Nanterre-Amandiers.

– Lucrèce Borgia, de Victor Hugo, mise en scène Denis Podalydès, La Comédie Française.

– Vu du Pont, d’Arthur Miller, mise en scène Ivo Van Hove, Théâtre de l’Odéon.

 

Molière de la Comédie

– Fleur de Cactus, de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy, mise en scène Michel Fau, Théâtre Antoine.

– Les Faux British, de Henry Lewis, Jonathan Sayer et Henry Shields, mise en scène Gwen Aduh, Théâtre Tristan Bernard.

– Maris et Femmes, de Woody Allen, mise en scène Stéphane Hillel, Théâtre de Paris.

– Momo, de Sébastien Thiéry, mise en scène Ladislas Chollat, Théâtre de Paris.

 

Molière de la Création visuelle

– 20 000 lieues sous les mers, d’après Jules Verne, mise en scène Christian Hecq et Valérie Lesort, Théâtre du Vieux Colombier.

– Fleur de Cactus, de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy, mise en scène Michel Fau, Théâtre Antoine.

– La Dame Blanche, de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, mise en scène Sébastien Azzopardi, Théâtre du Palais-Royal.

– Un certain Charles Spencer Chaplin, de et mise en scène Daniel Colas, Théâtre Montparnasse.

 

Molière du Spectacle musical

– Cats, de Andrew Lloyd Webber, mise en scène Trevor Nunn et Gillian Lynne, Théâtre Mogador.

– Irma la Douce, d’Alexandre Breffort et Marguerite Monnot, mise en scène Nicolas Briançon, Théâtre de la Porte Saint Martin.

– Kiki, le Montparnasse des années folles, de Hervé Devolder et Milena Marinelli, mise en scène Hervé Devolder, Théâtre de la Huchette.

– Les Fiancés de Loches, de Georges Feydeau et Maurice Desvallières, mise en scène Hervé Devolder, Théâtre du Palais-Royal.

 

Molière de l’Humour

– Alex Lutz, d’Alex Lutz et Tom Dingler, mise en scène Tom Dingler.

– Laurent Gerra, de Laurent Gerra et Jean-Jacques Peroni, mise en scène Laurent Gerra.

– Sophia Aram dans Le Fond de l’air effraie, de Sophia Aram et Benoît Cambillard, mise en scène Benoît Cambillard.

– Stéphane Guillon dans Certifié Conforme, de Stéphane Guillon, mise en scène Muriel Cousin.

– Valérie Lemercier  dans Valérie Lemercier au Théâtre du Châtelet de Valérie Lemercier et Sabine Haudepin.

 

Molière du Jeune public

– Aladin, de Jean-Philippe Daguerre et Igor De Chaillé, mise en scène Jean-Philippe Daguerre, Théâtre du Palais-Royal.

– La petite fille aux allumettes, de Julien Salvia, Ludovic-Alexandre Vidal et Anthony Michineau, mise en scène David Rozen, Théâtre du Gymnase.

– Pinocchio, de et mise en scène Joël Pommerat, Théâtre de l’Odéon.

– Raiponce et le Prince Aventurier, de Julien Salvat, Anthony Michineau et Ludovic-Alexandre Vidal, mise en scène Guillaume Bouchède, Théâtre de la Porte Saint-Martin.

 

Molière Seul/e en scène

– Ancien malade des Hôpitaux de Paris, de Daniel Pennac, mise en scène Benjamin Guillard, Théâtre de l’Atelier.

– Les Chatouilles (Ou la danse de la colère), d’Andréa Bescond, mise en scène Éric Métayer, Théâtre du Petit Montparnasse.

– Maligne, de Noémie Caillaut, Morgan Perez, Gabor Rassov et Caroline Verdu, mise en scène Morgan Perez, Théâtre de la Porte Saint-Martin.

– Une vie sur mesure, de Cédric Chapuis, mise en scène Stéphane Batlle, Théâtre Tristan Bernard.

 

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre public

– Charles Berling dans Vu du Pont d’Arthur Miller, mise en scène Ivo Van Hove.

– Christian Hecq dans 20 000 lieues sous les mers, d’après Jules Verne, mise en scène Christian Hecq et Valérie Lesort.

– Denis Lavant dans Les Fourberies de Scapin de Molière, mise en scène Marc Paquien.

– François Marthouret dans Les affaires sont les affaires d’Octave Mirbeau, mise en scène Claudia Stavisky.

– Michel Vuillermoz dans Cyrano de Bergerac d’Edmond Rostand, mise en scène Denis Podalydès.

 

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre public

– Catherine Hiegel dans Le retour au désert de Bernard-Marie Koltès, mise en scène Arnaud Meunier.

– Dominique Blanc dans Les Liaisons Dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos, mise en scène Christine Letailleur.

– Francine Bergé dans Bettencourt Boulevard ou Une histoire de France de Michel Vinaver, mise en scène Christian Schiaretti.

– Isabelle Huppert dans Phèdre(s) d’après Wajdi Mouawad, Sarah Kane et J.M. Coetzee, mise en scène Krzysztof Warlikowski.

 

Molière du Comédien dans un spectacle de Théâtre privé

– Michel Aumont dans Le Roi Lear de William Shakespeare, mise en scène Jean-Luc Revol.

– Michel Bouquet dans A tort et à raison de Ronald Harwood, mise en scène Georges Werler.

– Michel Fau dans Fleur de Cactus de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy, mise en scène Michel Fau.

– Wladimir Yordanoff dans Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee, mise en scène Alain Françon.

 

Molière de la Comédienne dans un spectacle de Théâtre privé

– Catherine Frot dans Fleur de Cactus de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy, mise en scène Michel Fau.

– Dominique Valadié dans Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee, mise en scène Alain Françon.

– Léa Drucker dans Un amour qui ne finit pas d’André Roussin, mise en scène Michel Fau.

– Muriel Robin dans Momo de Sébastien Thiéry, mise en scène Ladislas Chollat.

 

Molière du Comédien dans un second rôle

– Didier Brice dans A tort et à raison de Ronald Harwood, mise en scène Georges Werler.

– Jean-Michel Dupuis dans Le Mensonge de Florian Zeller, mise en scène Bernard Murat.

– Pierre-François Garel dans Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee, mise en scène Alain Françon.

– Sébastien Thiéry dans Momo de Sébastien Thiéry, mise en scène Ladislas Chollat.

– Thierry Lopez dans Avanti ! de Samuel Taylor, mise en scène Steve Suissa.

 

Molière de la Comédienne dans un second rôle

– Anne Bouvier dans Le Roi Lear de William Shakespeare, mise en scène Jean-Luc Revol.

– Béatrice Agenin dans Un certain Charles Spencer Chaplin, de et mise en scène Daniel Colas.

– Michèle Garcia dans La Dame Blanche, de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino, mise en scène Sébastien Azzopardi.

– Raphaëline Goupilleau dans La Médiation de Chloé Lambert, mise en scène Julien Boisselier.

 

Molière de l’Auteur francophone vivant

– Jean-Claude Grumberg pour l’Être ou pas.

– Joël Pommerat pour Ça ira (1) fin de Louis.

– Léonore Confino pour Le poisson Belge.

– Michel Vinaver pour Bettencourt Boulevard ou Une histoire de France.

– Sébastien Thiéry pour Momo.

 

Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre public

– Christian Hecq et Valérie Lesort pour 20 000 lieues sous les mers de Jules Verne.

– Eric Ruf pour Roméo et Juliette de William Shakespeare.

– Ivo Van Hove pour Vu du pont d’Arthur Miller.

– Joël Pommerat pour Ça ira (1) fin de Louis de Joël Pommerat.

 

Molière du Metteur en scène d’un spectacle de Théâtre privé

– Alain Françon pour Qui a peur de Virginia Woolf ? d’Edward Albee.

– Eric Bouvron et Anne Bourgeois pour Les Cavaliers d’après Joseph Kessel.

– Michel Fau pour Fleur de Cactus de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy.

– Sébastien Azzopardi pour La Dame Blanche de Sébastien Azzopardi et Sacha Danino.

 

Molière de la Révélation féminine

– Andréa Bescond dans Les Chatouilles (Ou la danse de la colère) d’Andréa Bescond, mise en scène Éric Métayer.

– Géraldine Martineau dans Le poisson Belge de Léonore Confino, mise en scène Catherine Schaub.

– Mathilde Bisson dans Fleur de Cactus de Pierre Barillet et Jean-Pierre Gredy, mise en scène Michel Fau.

– Ophélia Kolb dans La Médiation de Chloé Lambert, mise en scène Julien Boisselier.

 

Molière de la Révélation masculine

– Alexis Moncorgé dans Amok de Stefan Zweig, mise en scène Caroline Darnay.

– Julien Dereims dans Libres sont les papillons de Léonard Gershe, mise en scène Jean-Luc Moreau.

– Nicolas Martinez dans Ça n’arrive pas qu’aux autres de et mise en scène Nicolas Martinez et Benoît Moret.

– Thierry Lopez dans Avanti ! de Samuel Taylor, mise en scène Steve Suissa.

Leave a Reply